Publié par Laisser un commentaire

Camping en avion léger

Pour nos vacances nous avions prévu de faire du camping en avion léger, avec notre petit oiseau fraichement construit. Nous avions aussi prévu une semaine en Norvège mais… Une semaine avant le départ, Argh! la Norvège confine.
Fichtre ! Nous avons donc décidé de partir une semaine en Écosse pour défricher la route vers l’Amérique. Mais… la veille de notre départ, le Royaume Uni confine. Diantre !
Qu’à cela ne tienne, nous prévoyons d’aller… Tada… À Brioude ! Là, nous sommes tranquilles! Très tranquilles!!

Camping à côté de notre avion

À Brioude, il y a un joli petit terrain en herbe et un camping juste à côté. Parfait pour notre tente qui trouve immédiatement sa place à côté de Tango Bravo.

De là, nous pouvons rayonner facilement vers le parc des volcans d’Auvergne et, cerise sur le gâteau, le Mont Blanc.

Revenons à l’aspect pratique du camping en VFR. Le principal soucis en avion léger ou en ULM, c’est le poids. Dès lors que l’on envisage un voyage, il faut bien réfléchir aux bagages et éléments logistiques à emmener. Les incontournables sont :

  • Les papiers de l’avion,
  • La caisse à outils,
  • Le carburant,
  • Les passagers !

Viennent ensuite les éléments de confort des passagers :

  • Les vêtements, accessoires et affaires de toilette,
  • Le matériel de camping,
  • Un appareil photo, des téléphones, et papiers,
  • De l’eau et de la nourriture.

En ce qui concerne les vêtements, nous avons réduit au strict nécessaire pour 4 jours. Par chance, il faisait chaud les mitaines et manteaux n’ont pas fait le voyage.

En ce qui concerne le camping en avion léger ou ULM, le poids et le volume sont à étudier de près. Nous avons opté pour

Le tout roulé dans un même paquet, placé dans le compartiment bagages à l’arrière. Nous étions comme des coqs en pâte !!!