Publié par Laisser un commentaire

L’énergie solaire

Energie solaire avec la station Eazywatt

L’énergie solaire est disponible, gratuite et efficace. Cet article est dédié à sa mise en oeuvre pour allumer un feu ou pour cuire des aliments. En fin d’article, vous trouverez une expérience menée avec une lentille de Fresnel.

Capter l’énergie solaire

La fabrication d’un four solaire

La cuisson des aliments grâce au four solaire

La lentille de Fresnel très puissant four solaire

Fabriquer son chauffe-eau solaire

Capter l’énergie solaire

Il existe plusieurs moyens pour capter l’énergie solaire:

  • parabole,
  • loupe,
  • lentille de Fresnel,
  • module photovoltaïque,
  • surface noire (tuyau, objet),
  • miroir

Dans le cas des modules photovoltaïques, l’énergie solaire est utilisée pour libérer les électrons d’un matériau semi-conducteur tel que le silicium. Il permettent ainsi la production d’électricité.

En ce qui concerne la parabole, la loupe et la lentille de Fresnel, les rayons du soleil sont concentrés vers un foyer. Ce foyer atteint alors des températures pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines de degrés! Ces moyens permettent la cuisson d’aliments dans des fours solaires.

Le miroir va simplement réfléchir la lumière du soleil. Un jeu de plusieurs miroirs peut concentrer les rayons lumineux vers un point précis et avoir donc le même effet que la parabole pour réaliser un four solaire.

Les surfaces noires vont directement transformer l’énergie du soleil en chaleur et peuvent s’avérer utiles pour faire de l’eau chaude.

Voyons les différentes utilisations de l’énergie solaire à travers une série de vidéos.

La fabrication d’un four solaire

Cette vidéo de « Low Tech Lab »montre la fabrication d’un four solaire. Ce type de four permet la cuisson d’aliments, comme nous le voyons plus bas dans cet article.

La fabrication du four comprend la structure en bois, l’isolation thermique de la porte et les « oreilles » réfléchissantes.

La cuisson des aliments grâce au four solaire

Cette vidéo de « Deviens autonome »montre la cuisson d’aliments avec un four solaire. En pratique, nous voyons ici comment faire cuire 2 repas par jour (en été). Au menu, lentilles, légumes, oeuf et dessert! Un repas complet cuit uniquement grace à l’énergie solaire.

La lentille de Fresnel très puissant four solaire

La lentille de Fresnel a été inventée par le chercheur éponyme pour améliorer la visibilité des phares par les bateaux. Le principe consiste à la superposition de plusieurs lentilles concentriques de distance focale identiques. Son efficacité est due à son faible encombrement et son faible poids par rapport à une lentille classique « plan-convexe » de distance focale équivalente.

Source: Lentille de Fresnel – Wikipedia

Cette vidéo de « Incroyables Expériences » montre la puissance de la lentille de Fresnel. En effet, les températures atteintes vont au-delà de 1500°C. Attention donc, elle se manipule avec précautions comme vous pouvez le constater à travers les expériences qui suivent.

 

Fabriquer son chauffe-eau à l’énergie solaire

L’utilisation de surfaces noires permet de réaliser un chauffe-eau solaire et ainsi faire de substantielles économies d’énergie en usage domestique.

En pleine nature, un tuyau noir enroulé, ou une poche noire permet de s’offrir une douche chaude dès lors que le soleil est de la partie.

Dans cette vidéo de « Low Tech Lab » nous découvrons comment récupérer de vieux… frigidaires! pour les transformer en chauffe-eau solaire. Les grilles de refroidissement sont utilisées comme capteur. Elles sont parcourues par un fluide qui va monter en température. Ensuite, cette chaleur accumulée est transmise au réseau d’eau chaude de la maison. L’isolation des panneaux est assurée par les portes du frigidaire: rien n’est perdu!

Électricité gratuite grâce au soleil

Le photovoltaïque s’installe doucement mais surement dans nos quartiers. Les panneaux solaires captent l’énergie du soleil pour libérer les électrons d’un matériau semi-conducteur et ainsi fabriquer de l’électricité.

 

Publié par 2 commentaires

Nager dans l’eau froide précautions

Nager dans l'eau froide précautions

Nager dans l’eau froide est bénéfique pour le corps, nous le voyons dans l’article dédié sur les bénéfices de la nage en eau froide. Mais des précautions sont à prendre avant de s’immerger!

Nager dans l’eau froide précautions et bénéfices

Lorsque la belle saison cède sa place à l’hiver, je n’arrête pas pour autant mes séances de natation. Mais au fil des jours… gla gla! L’eau fraichit à vitesse grand V. Je me suis donc renseignée sur les dangers potentiels de la nage en eau froide. J’ai au passage appris beaucoup de choses sur les bénéfices de cette activité.

Table des matières

Que se passe-t-il dans le corps?

Nous observons 3 étapes de réaction du corps lorsque il est immergé dans l’eau froide:

  • L’immersion initiale (3 premières minutes), refroidissement de la peau;
  • Puis l’immersion à court terme (plus de 3 min), refroidissement neuromusculaire superficiel;
  • Enfin, immersion à long terme (plus de 30 minutes), refroidissement profond des tissus (hypothermie)

Lorsque le corps est plongé dans l’eau froide, les vaisseaux sanguins superficiels se contractent. Le sang afflue alors vers le coeur qui va « pomper » plus qu’à la normale. Le rythme cardiaque s’accélère donc.

Une étude datant de 1950 (oui, ce n’est pas récent, mais bon! L’être humain non plus!) relayée par la revue Nature, met en avant certaines contradictions. L’expérience est menée à Bath, en Angleterre.

Références

Les références suivantes ainsi que mon expérience personnelle m’ont permis de rédiger cet article que je souhaite le plus objectif possible.

  • un homme plongé dans de l’eau à une température proche de 0°C ne pourrait pas survivre plus de 30 minutes,
  • certains prennent du plaisir dans l’immersion dans cette même eau et peuvent passer des heures sans en souffrir,
  • l’expérience a montré que la température des 23 intervenants avait chuté jusqu’à 24°C!
  • 3 d’entre eux, (sans gilet de sauvetage), pouvaient encore relever la tête après 1 heure d’immersion,
  • enfin, l’article parle d’un homme qui a nagé durant 1/2 journée dans une eau à -1.5°C!

A la lecture de ceci, nous pouvons noter que nous ne sommes pas tous égaux face à la nage en eau froide. Les signes de bien-être ou de gène/douleur, sont à prendre en compte pour chacun.

Les précautions à prendre lors de l’immersion, sont liées principalement à l’accoutumance au froid (on s’en serait douté!). Voici ce que je fais lors de mes sessions quotidiennes:

Nager dans l’eau froide précautions lors de la mise à l’eau

Je commence par m’immerger très lentement

  • immerger lentement les jambes et aller dans l’eau jusqu’au nombril (gla!),
  • mouiller les bras,
  • puis mouiller la nuque,
  • attendre que le rythme cardiaque se stabilise,
  • immerger très doucement le corps en fléchissant les jambes pour descendre (gla gla!) jusqu’au cou,
  • là, j’ai parfois une douleur dans la nuque, je me remets debout et attends un peu,
  • puis je m’immerger à nouveau pour nager,
  • vient ensuite la tête! que j’immerge après quelques mouvements de nage

Je mange bien mais pas juste avant

La digestion entraine un échauffement du corps. Pour éviter un choc trop brutal, je ne mange pas juste avant d’aller dans l’eau.

Mais l’eau froide donne faim! Je mange donc des céréales une heure avant ma seance.

Je ne reste pas des heures dans l’eau

En effet, au bout de 20 minutes de natation, même si je suis super bien dans l’eau, je ne reste pas trop longtemps. Jamais plus d’une demi heure. Vous vous souvenez: refroidissement profond des tissus (hypothermie) après 30 minutes.

En conclusion,  je dirais que nager en eau froide est possible mais pas anodin. Cela demande des précautions et la visite chez un médecin n’est pas du luxe avant de commencer!

Vous avez une expérience de nage en eau froide? Partagez-la en écrivant un commentaire!

Publié par Un commentaire

Comment sécuriser une boucle avec un noeud de 8

Comment sécuriser une boucle avec un noeud de 8

Comment sécuriser une boucle avec un noeud de 8 pour construire un abri à l’aide d’un tarp et d’une paracorde

Le noeud dit de 8 à sa forme reconnaissable, est le plus sûr pour attacher solidement. En effet, c’est un noeud qui ne se défait pas naturellement. Il assure une tenue parfaite. Il a donc de multiples usages. En escalade, il est utilisé pour attacher la corde à un baudrier (attention, il est indispensable d’utiliser du matériel propre à l’escalade, ce qui n’est pas le cas dans cet article). Dans d’autres cas de figure, il peut être utilisé pour assembler deux brins, ou encore attacher des éléments solidement. Il est parfois associé à un noeud d’arrêt.

Nous allons voir ici comment attacher une boucle à une paracorde.

Comment sécuriser une boucle avec un noeud de 8

1- La première étape consiste à réaliser le noeud, ce qui est, finalement, l’objet de cet article! Il y a une vidéo plus bas et des images ici pour bien décomposer le geste

2- Ensuite passer le brin le plus court de la corde dans la boucle. Prévoir un peu de longueur sur le brin le plus court, pour ne pas être gêné par la suite

3- Puis, repasser le brin de la corde dans le noeud en suivant le brin principal en sens inverse

4- Nous obtenons finalement un ensemble prêt à réaliser un assemblage avec notre corde:

  • construire un abri en forêt
  • sécuriser une charge (attention, ces boucles et paracordes ne sont pas conçues pour l’escalade!)

Il est possible, pour encore plus de sécurité, de réaliser un noeud d’arrêt par un simple noeud sur le brin long avec le brin court.

Corde et boucle pour abri bushcraft La vidéo ci-dessous montre la manipulation complète

Publié par Un commentaire

Boire l’eau de pluie

Boire l'eau de pluie boire l'eau des rivières

Boire l’eau de pluie

L’eau de pluie, lorsque l’on est en pleine nature, tombe du ciel toute propre. Boire l’eau de pluie est donc tout indiqué! Attention dans les zone urbaines ou polluées, elle n’est pas propre à la consommation, à moins d’être filtrée au moyen d’un système à membranes

Récupérer l’eau de pluie pour la boire

Avant tout, veiller à ce que le matériel utilisé pour récupérer l’eau de pluie soit propre! En faisant travailler un peu notre imagination, on récolte rapidement tout un tas d’idées pour récupérer l’eau de pluie. Tout d’abord les récipients qui sont à notre disposition:

Tout ce petit matériel n’a qu’à attendre gentiment que les gouttes d’eau les remplissent. Ah oui! mais cela peut être un peu long non? Nous allons accélérer le mouvement en mettant à contribution un joli collecteur fait maison… avec les moyens du bord!

Un collecteur pour boire l’eau de pluie

L’idée, nous l’avions compris, est de récolter un maximum de gouttes d’eau pour les faire entrer dans un verre, une gourde, ou autre récipient. Il faut donc offrir une grande surface à la pluie puis accompagner l’eau récoltée jusqu’au verre. Tout d’abord, notre abri, si il est fait avec une bâche ou une couverture de survie, est le candidat idéal pour collecter l’eau de pluie. En effet, l’eau ruisselle le long de ses parois, il n’y a plus qu’à retrousser le bas en forme de gouttière. Il suffit ensuite de l’incliner pour lui donner une légère pente qui conduira vers notre récipient.

Notre récipient a une petite ouverture tel une bouteille ou une gourde. Pas facile de conduire l’eau… Bien! pour cela, utiliser un baton (propre!) ou une ficelle lestée d’un cailloux (propres aussi!) plongé(s) dans la bouteille. L’eau coulera naturellement le long de cet outil de fortune. Si nous n’avons pas l’abri, il est tout à fait possible d’utiliser un sac en plastique ou toute autre surface telle une feuille d’aluminium, une bâche, un vêtement type poncho, … pour réaliser le collecteur.

Voir notre test de paille filtrante en lisant l’article suivant

Boire l’eau de pluie dans des flaques

Paille filtrante pour la randonnéePour cela, il va falloir purifier l’eau avant de la consommer. L’idéal est d’utiliser une paille filtrante ou une gourde filtrante: elle retient plus de 99,9% des particules et bactéries présentes et est très simple à utiliser. Une autre solution consiste à récolter l’eau puis la faire bouillir pour éliminer les microbes et enfin filtrer au moyen d’un filtre à café ou d’un tissus pour enlever les particules. Cette solution est moins sûre que les précédentes.


Vous avez une expérience à partager? – Laissez un commentaire!!

Vous souhaitez vous procurer une paille de filtration? – Cliquez ici!

Publié par Laisser un commentaire

Une feuille d’aluminium multiusages

Trucs et astuces pour survivre en pleine nature

Une feuille d’aluminium multiusages

Une simple feuille d’aluminium peut rendre de nombreux services dans la nature. En voici quelques exemples.

Une surface sèche pour faire du feu

Lorsque le sol est détrempé par la pluie et qu’il n’est pas facile de faire démarrer un feu, placer une feuille d’aluminium sous le sol, elle sera un parfait support pour démarrer le feu. comment faire un feu avec un couteau

Un bol de fortune

On peut réaliser très simplement un récipient pour boire à l’aide d’une feuille d’aluminium. En effet, il suffit d’entourer un gros cailloux (qui sert de moule) avec la feuille. En retirant le cailloux, la feuille prend la forme d’un petit bol de fortune. Évidemment, une popotte est très bien aussi!

Surface réfléchissante

Une feuille d’aluminium peut aussi servir de surface réfléchissante pour augmenter la chaleur d’un feu par exemple. En la maintenant à proximité du feu de camp, elle maintiendra la chaleur et augmentera l’efficacité du feu.

Pare-vent

Lorsque le vent est trop fort pour initier un feu, utiliser une feuille d’aluminium pour réaliser un pare-vent. Maintenue par des branches, elle fera comme un mur protecteur.

Cuire des aliments à l’étouffée

Une solution très pratique pour cuisiner directement dans le feu. Des aliments enroulés dans une feuille d’aluminium et déposés à même les braises cuiront à l’étouffée.

Une solution de survie multi-usages

Une feuille d’aluminium multiusages en pleine nature, c’est vrai! Les applications d’une simple feuille d’aluminium sont vastes! Elle ne prend quasiment pas de place et se révèle un précieux atout dans un pack de survie!

Outils bushcraft

Cet article vous a plu? – Partagez-le!! Vous avez une expérience à partager? – Laissez un commentaire!!